Ca va, Manuel ? Ca Valls, merci.

Le Ministre de l’Intérieur Manuel Valls n’aime pas trop internet. Quand des « p’tits jeunes » lui demandent ce qu’il foutait à la sémillante conférence de Bilderberg en 2008, il commence poli (« euh, euuuh« ) et devant l’insistance des effrontés, finit un peu vénère (« négationnistes« !).     Le net est donc rempli de conspirationnistes néo-nazis, ça, vous le saviez … Lire la suite

2005-2012

2005 : « travailler plus pour gagner plus » 2012 : « Entre gagner moins et travailler davantage, je suis convaincu que travailler davantage est la meilleure solution » En face, à gôche (solide, pas soluble) : « je veux donner du sens à la rigueur » Perso, ici, on serait plutôt partant pour la gauche : « place au peuple » P.S … Lire la suite

Les notes (salées) de Philippe Val(et)

Les forfaitures intellectuelles de PV étant connues (mais il est bon de les rappeler et faire tinter les casseroles de temps à autres), c’est sous l’angle économique qu’on aimerait analyser les performances de l’ex chansonnier pas drôle reconverti en médiacrate zélé. Parce que voyez vous, PV est atteint depuis quelques mois d’une maladie transmise par voie … Lire la suite

Défi à l’UMP

Vous avez aimé la politique 2007-2012 à coups de menton de Sarkozy ? Alors vous allez adorer celle à coups de talon que prépare le nouveau boss de l’UMP, Jean-François Copé (JFC) alias « Couillux Velux ». Finie la présidence des riches à la Sarkozy (ils ont tout pris, ou presque, ça c’est fait), JFC et ses … Lire la suite

A vos calculettes

A sa prise de fonction, « Talonnettes 1er » avait décidé dès le début de l’année 2008, afin de mettre fin à la paupérisation de la fonction présidentielle, de s’accorder une hausse de salaire de 172 % (passant ainsi de 7 084 euros à 19 331 euros nets mensuels), provoquant le juste émoi des français et de toute l’opposition. La … Lire la suite

Feu Charlie/Charia Hebdo

Le siège de Charlie Hebdo a été incendié au cocktail molotov dans la nuit, et son site internet a été piraté, apprend on ce matin dans la presse (de gôche comme de droite) unanimement outragée. En filigrane, on comprend que c’est encore un coup des muz’, vous savez, ces enturbannés, ces barbus sans humour qui ne … Lire la suite