Charlie Hebdo et le « devoir » de blasphème

Ainsi donc, les néo-cons (dans tous les sens du terme) de Charlie ont récidivé, salue la presse quasi  unanimement. Une nouvelle caricature fait la une du canard-pas-drôle, juste pour montrer aux musulmans que c’est pas eux qui font la loi en France, bande de barbus enturbannés ! Charb le taulier le dit sans détours : « si … Lire la suite