La duplicité de Marianne

Dernier numéro choc et spectaculaire de l’hebdo de Maurice Szafran.

 

 

 

La fièvre révolutionnaire aurait-elle frappée les courageux plumitifs de Marianne ? C’est d’autant plus étonnant quand on sait, en revisionnant avec gourmandise le documentaire de Pierre Carles, que la taulier a avoué, pensant que la caméra ne tournait plus, avoir activement fait campagne pour François Hollande qui avait déclaré dans un discours inspiré (sous LSD ?) de fin de campagne « mon adversaire, il n’a pas de visages, pas de noms, pas d’adresses, c’est le monde de la finance« . Pas de noms, vraiment ?

Une question nous taraude : Marianne se fouterait-elle (un peu) de la gueule du monde, et de ses lecteurs en particulier ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s