La Stratégie du choc

Un documentaire réalisé par Michael Winterbottom et Mat Whitecross reprenant les thèses du livre de la journaliste canadienne altermondialiste Naomie Klein, « The Shock Doctrine » , traitant du sympathique économiste Milton Friedman (Prix Nobel de pourriture d’économie en 1976 et grand ami de l’humaniste bien connu Augusto Pinochet entre autres) et de ses disciples de l’Ecole de Chicago (les Chicago Boys).

La démonstration est implacable : les chocs, qu’ils soient naturels (tsunami, tempête, inondation…) ou provoqués et planifiés plus ou moins directement par les tenants de cette doctrine (dictatures au Chili, en Bolivie, en Argentine; chute du bloc de l’Est, guerres aux Malouines ou en Irak, attentats du 11 Septembre, crises économiques majeures…) permettent de mettre en place des réformes économiques ultra-libérales (dérégulations complètes, privatisations massives, baisses des salaires, désengagement de l’Etat, éradication des syndicats…) que la plupart des populations n’accepteraient pas en temps normal.

 

 

Aujourd’hui, les mêmes que Paul Jorion qualifie opportunément de « fascistes en col blanc », après la Grêce, s’apprêtent à frapper à la porte de la France pour présenter l’addition. Nous verrons de quelle manière ils seront reçus mais à la lecture du 1er tour des présidentielles françaises et du duo qualifié pour le 2nd, quelque soit le vainqueur, on est en droit de craindre le pire.

En attendant, retenez les noms de ceux qui en ont fait la promotion politique et médiatique, se sont tus par intérêts bien compris et en connaissance de cause ou ont préféré pointer du doigt Cuba, le Vénézuela d’Hugo Chavez ou l’Equateur de Rafael Correa pour abuser le peuple, ceux-ci auront aussi des comptes à rendre le jour venu…

Publicités
Comments
5 Responses to “La Stratégie du choc”
  1. Alex dit :

    Excellent film.
    Vu que tu es dans cette branche, je te conseille celui-ci, qui en est la suite logique.

    • Alex dit :

      (Ne pas se fier à la miniature qui montre Dieudo, il n’est pas là pour dire des conneries)

      • vivelapluie dit :

        Dieudo je l’aime quand il fait ses spectacles, mais son délire nihiliste « ne croyez personne » m’emmerde profondément même si je comprends sa position vu ce qu’il prend de tous côtés…
        Meyssan je le lisais il y a plusieurs années, jusqu’à ce que je me rende compte qu’il est capable d’avoir des analyses qui tiennent la route comme il peut sortir des trucs énormes totalement délirants.
        Ceci dit, je lis (à peu près) de tout, ne serait ce que pour avoir de la matière pour me former intellectuellement, et il y a quelques trucs à piocher dans le doc, que je ne connaissais pas.

  2. Alex dit :

    Il le fait moins. Il s’est beaucoup exprimé au moment où il a compris pourquoi il était mis au rebut par les médias, mais je trouve que depuis quelque années, il parle moins de politique et plus d’humour, ce qui est une bonne chose à mon avis.
    Meyssan, il produit de bonnes analyses (voir ses articles sur la Syrie), mais oui, des fois il va un peu loin…
    Enfin, globalement, c’est un bon reportage quand même.

  3. Ollive dit :

    En même temps “fascistes en col blanc » puis
    “fascistes en col bleu » puis “fascistes en col gris »
    puis “fascistes en col VERT »

    Méfiez-vous des écologistes bon teint qui ne supportent plus
    plus que la classe dominante roule carosse 4×4 V6.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s