Hugo Chávez l’infâme dictateur (un peu élu)

Hausse de 30% du salaire minimum au Vénézuela. Voila une info reprise par quelques médias mais étrangement assez peu commentée, notamment à gôche. Chez les petits marquis poudrés de la médiacratie, on préfère décrire Hugo Chávez comme un infâme dictateur populiste (doublé d’un « gorille antisémite » selon le toujours très mesuré Alexandre Adler, relevé par ACRIMED) qui étrangle son peuple et piétine les institutions à coups de rangers; et on frémit (en croisant les doigts pour que ce soit la bonne) à chaque fois qu’il parle de son cancer.

Il faut dire que le Président vénézuelien cumule les défauts : il est (réellement) socialiste (entendez « communiste »), populaire (donc « populiste »), largement réélu à chaque fois qu’il brigue un nouveau mandat (un « dictateur accroché au pouvoir »), anti-impérialiste (donc un « provocateur ») et il discute avec le Président iranien (« dictateur et antisémite » lui aussi, forcément) Mahmoud Ahmadinejad tout en affirmant sa solidarité avec le peuple palestinien.

Ce faisant, le traitement journalistique du phénomène Chávez (en France et aux Etats-Unis) est assez bien résumé par cet article (tout en nuances) de Rue89 intitulé « Le vénézuélien Chávez, Dieu ou dictateur ? » où l’on apprend qu’un collectif de bras cassés d’intellectuels (à l’indignation sélective) que le monde entier nous envie (les éternels pieds nickelés Bernard-Henri Lévy, Pascal Bruckner, Alain Finkielkraut, et André Glucksmann) a signé en 2007 dans Libération (comme c’est étonnant) un texte (comme souvent) inspiré dénonçant « l’opportunisme humanitaire de Chávez » auquel le journaliste belge (indépendant) Michel Collon répondra point par point.

Plus récemment, la (très digne) AFP (Agence France Presse) ira jusqu’à bidonner dans une vidéo qui a fait le tour de l’internet le discours du vénézuélien en l’accusant de vouloir tirer des missiles sur les Etats-Unis (ne riez pas, c’est à voir en cliquant ). Rien que ça !

Quoi de moins étonnant de constater que dernièrement, à droite (sous la plume de Sophie de Ravinel du Figaro) comme à gôche (l’indémodable Eric Le Boucher de chez Slate), la tentation a été trop forte de rapprocher (pour le pire, of course) le candidat du Front de Gauche de son homologue « populiste et démagogue » pour effrayer le bourgeois.

Un SMIC à 1.700 euros en France !? Pourquoi pas la révolution bolivarienne tant qu’on y est ?

(Ah oui, tiens, au fait, pourquoi pas ? Il semble que les vénézuéliens en soient plutôt satisfaits au point de réélire une nouvelle fois le « dictateur » honni).

Ici, vous l’aurez compris, on vote pour…

Bonus : le coup d’état contre Chavez.

Et un article publié sur Le Grand Soir où l’on apprend que l’actuel opposant à Chávez, Henrique Capriles, présenté par les médias français de droite comme de gôche à l’instar du Nouvel Observateur qui devrait changer de jumelles comme un social-démocrate, a pris une part active dans le putsch raté contre le gouvernement vénézuélien.

A chaque pays ses chiens de garde !

Publicités
Comments
20 Responses to “Hugo Chávez l’infâme dictateur (un peu élu)”
  1. Alex dit :

    Merde, j’y croyais, c’était vraiment pertinent, drôle et bien documenté, puis… patatras : c’est encore une tribune pour le Flan de Gôche, ça Méluche à s’en péter les poignets ! Et tu vas même jusqu’à comparer Hugo le grand nationaliste, sauveur du peuple au petit traitre carriériste et Franc-Maçon qu’on se trimballe ici. Le déboulonneur désigné du Front National, et sabordeur de notre chère gauche molle, libérale et sioniste? Allons, voter pour Sarkozy c’est pas glorieux, mais alors bosser pour lui, c’est de la haute trahison qui mérite le poteau.

    Il faut cependant saluer le style, je reconnais bien le panache et l’insolence qui caractérisent ton génie éditorialiste (t’as vu un peu comme je suis devenu bon en lèche-cultage !).

    Allez, juste pour le plaisir : une petite intervention de Maxime Gremetz (que je tiens pour un authentique communiste allumé et sincère). http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=3lt1ERnCdRE

    Et une saillie de Jean-Marie Le Pen, que je ne résiste pas à te balancer :
    « Melenchon c’est Baudruchon, Sarkozy lui souffle dans le derrière alors évidemment il grossit ».

    Ah ah ! Je te laisse faire chauffer les quenelles pour le match retour !

    • vivelapluie dit :

      C’est pas ma faute c’est l’Obs’ qui a fait un dossier spécial sur le sujet en rapprochant Chavez et Mélenchon, il a fallu que j’y réponde en fin d’article ! Moi, je suis tout a fait près à pondre des papelards sur l’Amérique Latine sans parler de Méluche mais hier encore est tombé un courrier de Raphael Correa, Président de l’Equateur, soutenant le FdG : http://www.humanite.fr/fil-rouge/rafael-correa-president-de-lequateur-soutient-jean-luc-melenchon. C’est l’actualité qui me rattrape, jamais tranquille !
      Gremetz je l’aime bien mais il est complètement aux fraises, qu’il soit sincère n’est pas un gage de pertinence et il l’a mauvaise d’avoir été éjecté du groupe communiste à l’Assemblée Nationale après avoir pété les plombs une énième fois.
      Quant au vieux borgne tortionnaire en Algérie qui porte plainte à tour de bras dès qu’on lui rappelle qu’il s’est fait plaisir là-bas à coup de gégène, on verra s’il est aussi bavard dans un prétoire qu’à la radio…
      Citation pour citation celle-ci me plait bien : « ce sont des sauvages, des brutes, des incapables, des jean-foutre » ! Je te laisse deviner de qui elle est…
      Enfin, je me méfie toujours de tes compliments, c’est souvent la petite noisette de vaseline avant de tenter de m’en glisser une… Ceci dit, la prochaine fois que tu me traites d’éditorialiste, je te bannie ! Krkrkr…

    • maxismola dit :

      Chavez est bien nationaliste mais aussi socialiste, comme Mélenchon, il n’a aucun point commun avec Le Pen si c’est ce que tu veux « démontrer » (enfin si le nationalisme mais il y a tellement de différence qu’un point commun ne changera rien) bon Jean Marie Le Pen, n’en parlons pas, c’est un libéral qui a rendu hommage à Pinochet.

      • vivelapluie dit :

        Vrai. Le programme économique du FN du temps du père était calqué sur celui de Regan, disciple de Milton Friedman et de l’école des Chicago Boys.
        Il n’y a aucun sens quand une association comme celle de Soral réclame un « Chavez français »…

      • Alex dit :

        Oui, c’est du même niveau que Méluche se réclamant du communisme voir (1) et des lumières. Relire les pensées du camarade Trotsky au sujet de la Franc-Maçonnerie (2), et de Voltaire sur le peuple (3) pour s’en payer une bonne tranche. Et non, ce ne sont pas des faux dûs au même auteur que le protocole des Sages de Sion. Krkrkr…

        C’est vrai qu’en terme de cohérence, il est au moins au niveau des Le Pen, qui prétendent être de la gauche sociale et planquent du pognon en Suisse, sauf que Jean-Marie a au moins le bon goût d’être assez cultivé pour citer Brasillach dans le texte, et ne pas confondre un discours de Marchais avec de la propagande d’extrême droite des années 30.

        Et je ne parle pas de l’exclusion de René Balme après qu’il a pris une branlée dans la 11e circonscription du Rhône alors qu’il avait « tout le soutien » du parti avant le scrutin… peut-être que s’il avait été élu, les choses auraient été différentes? Sans parler du « grand ami » de Jean-Luc, j’ai nommé Mikis Théodorakis, qu’il a récemment conspué en publique une fois qu’il s’est fait cracher à la gueule par la milice LICRA-ienne.
        Je ne veux pas défendre le FN plus que ça, mais pour s’en faire exclure, il faut au moins venir à une soirée d’anniversaire déguisé en SS et se faire gauler par Le Figaro. Oui, c’est pas la même vision de la liberté !

        1- Voir comme Marie-Georges Buffet chantait ses louanges et jouait de la clarinette démocratique lors de la soirée électorale du 17 Juin.
        2- « La franc-maçonnerie est une plaie sur le corps du communisme français, qu’il faut brûler au fer rouge » (Trotsky)
        3-« A l’égard du peuple… il sera toujours sot et barbare… Ce sont des boeufs auxquels il faut un joug, un aiguillon et du foin » (Voltaire)

      • vivelapluie dit :

        1 – Méluche ne s’est jamais réclamé du communisme mais du socialisme. Ceci-dit je ne suis pas fan de franc-maçonnerie, surtout quand on sait qu’ils ont massivement voté pour Sarkozy en 2007.
        2 – Sauf preuve du contraire et pour le moment, Balme a (malheureusement) démissionné, il n’a pas été exclu, la preuve, sa candidature avait été entérinée malgré les pressions. Quant à Mikis Théodorakis, ce n’est pas son ami, son texte sur la situation grecque a été reproduit sur le site du FdG et ils ne se sont jamais rencontrés. Il lui a été reproché de vanter les résultats du castrisme et du chavisme, il n’est me semble t’il jamais revenu en arrière.
        Ceci posé, je ne suis pas en accord avec toute la ligne (par exemple sur l’Iran, le Tibet ou la stupide loi Gayssot) mais j’ai voté pour un programme d’ensemble, pas un mec, et je ne prendrai jamais de carte pour pouvoir conserver ma liberté de parole. Le jour où ça ne me conviendra plus, j’irai voir ailleurs.

  2. Alex dit :

    Je dirais même que c’est « l’histoire qui te rattrape » ! Bien sûr qu’il est aux fraises Gremetz, il doit avoir le même anesthésiste que Chevènement d’ailleurs. Mais son analyse n’est pourtant pas si farfelue…
    La citation de Méluche est très juste, il a juste oublié avoir fait partie de l’équipe pendant trente ans… Il vient de se réveiller ou quoi? Avant c’était pas de sa faute, il n’avait pas reçu l’illumination divine, c’est ça?
    Le Pen, c’est drôle comme ses bons mots sont systématiquement ignorés par les gôchistes, au profit d’une petite couche supplémentaire de torture en Algérie. D’ailleurs, c’est souvent là que la discussion s’arrête. Il n’a sûrement pas les mains propres, mais qu’on le veuille ou non, c’est prescrit…

    Si tu veux t’en donner à coeur joie, j’ai posté un petit mot sur notre ami Bernard. Il y a déjà un quenellier d’envergure sur le coup, on n’attend plus que Nico et toi. Kr kr kr…

    p.s : bien joué, les éditorialistes ne font pas de fautes de conjugaison. Belle défense ! Mouahahahaha !

    • vivelapluie dit :

      Bon, manifestement tu ne connais pas le parcours du Très Grand Leader Bien-Aimé, je vais aussi te l’envoyer par la poste (en contre-remboursement).
      Les bons mots du cyclope, je les connais par coeur, mais quand Papa vole au secours de sa fille agressée en hurlant au manque de galanterie alors qu’il a été condamné pour avoir molesté une élue, je me marre encore plus.
      Au lieu de raconter n’importe quoi au prétexte que tu ne causes plus de cigare, saloupiot, pointe les fautes, que je corrige !
      Quant à poursuivre la discussion, je ne vais pas ici dresser l’historique du FN qui proposait jusqu’en 2007 un programme ultra-libéral copié sur celui de Ronald Reagan, planqué des millions en Suisse, systématiquement dénoncé le monde syndical et le droit du travail, je peux pas être au four et au moulin !

  3. Alex dit :

    Tu sais bien que j’aime te taquiner… D’ailleurs tu t’ennuyais pendant mon absence !
    Rassure-toi, je ne fais pas de prosélytisme pour le FN, et si je devais le faire, je m’abstiendrais bien de venir te chatouiller avec ça, tant je sais que tu as le coup de mitraillette facile !

    • vivelapluie dit :

      Mitraillette, tout de suite la barbarie et la violence, tu me connais mal je suis pour la pédagogie, moi…à la Pol Pot, un petit voyage dans les champs de rizière, en rééducation, histoire qu’au bout de six mois tu apprécies à nouveau le goût du cigare, les mojitos, un lit propre, et que tu me récites les yeux fermés le programme du Front de Gauche point par point…

      • Alex dit :

        Vas-y, envoies le programme du FdG. Mais je ne le lirai que s’il est accompagné d’une caisse de Bolivar…

  4. vivelapluie dit :

    Simon Bolivar… Hmmmm tu commences à avoir de bonnes références !

  5. Moulfi dit :

    Quel chouette site, j’ai lu votre débat, et pour une fois on sent une culture existante en comparaison à certains commentaires arrivant de toute part sur les forum « politiques », avec comme seul références politiques « les guignols de l’info ».

    • vivelapluie dit :

      Salut Moulfi, merci pour le compliment !
      Y a tout plein d’articles pour te culturer à fond, t’auras de quoi plier en deux les neuneus abreuvés aux guignols de l’info et autres petits et grands journals…
      Quant aux commentaires, la guillotine est prête au cas où. Je tolère Alex parce que c’est un pote mais sinon, ici, on zigouille les gens de droite, d’extrême-droite, les sociaux-démocrates, les verts vendus, les faux centristes et les médiacrates, pour ne garder que le Front de Gauche de sorte qu’on reste entre gens de bonne compagnie ! krkrkr

  6. Alex dit :

    Facho !

    Gniark gniark gniark… C’était facile, mais tu me connais, je suis mesquin !

  7. Antoine CARGOET dit :

    Ici vous l’aurez compris on vote pour…………

    ………….Mélenchon 😀

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] un précédent billet, nous avions recensé tous les poncifs véhiculés par les médias français, spécialement de […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s