Le courage de la rigueur

A lire, un article d’Acrimed très intéressant sur la rigueur appelée en choeurs organisés par toute la médiacratie, de gôche comme de droite.

On y retrouve toutes les « grandes plumes » censées faire l’opinion : Christophe Barbier de l’Express, Serge July des Inrocks (ex Libé), Claude Imbert et Franz-Oliver Giesbert du Point, Yves de Kerdrel du Figaro, Nicolas Demorand de Libé…

Et de louer le prochain président français qui aura « le courage » d’appliquer « des mesures douloureuses et efficaces« .

Une question (peut-être démagogique et un brin populiste mais osons) nous chatouille la langue : afin d’avoir une idée plus précise de la répartition (plus ou moins équitable) de l’indispensable mais salvatrice douleur à endurer, ces éditocrates pourraient ils nous indiquer à la fin de leurs prêches enflammés le montant de leurs salaires mensuels, pour comparer avec le français moyen, histoire de comprendre un peu plus concrètement pourquoi ça enthousiasme moyennement le populo alors que l’éditocrate en frémit d’aise et de plaisir (avoué) ? On pourrait ainsi mesurer le courage de chacun à l’aune de ce qui lui resterait dans le porte-monnaie et dans l’assiette une fois la potion amère ingurgitée.

Voila une question qu’elle est bonne mais qui n’est jamais directement posée…

(Mais y’en a tout plein d’autres si on part dans le mauvais esprit poujadiste et populiste : vos gosses, écoles publiques (qui ferment) ou privées ? Quand vous avez un ongle incarné, hôpitaux publics (qui ferment) ou cliniques privées ? Les médicaments déremboursés, ça ennuie plutôt le pouilleux au Smic, ou l’éditocrate multimédias ? Etc…)

Publicités
Comments
4 Responses to “Le courage de la rigueur”
  1. Dayrton dit :

    En choeur et de gauche comme de droite, unis dans un même combat ?
    Alors pour moi c’est clair: c’est la volonté de l’Europe de serrer la ceinture des gens et les médiacrates de pointe ont la mission de transformer cette imposition européenne(qui sanctionnera au besoin) en volonté nationale. Faudrait pas que le français lambda se rende compte que la politique nationale est construite à Bruxelles(chez les belges :P).

  2. Dayrton dit :

    Percutant !
    Ils ne s’embêtent pas là.
    Dommage que les grands media zapent ces tirades pour le moins ravageuses.
    On se demande bien pourquoi…

    • vivelapluie dit :

      Parce que c’est l’apanage des affreux poujadistes populistes voyons… Et que la voix du peuple, ça sent la mauvaise haleine de rouge qui tâche, ces messieurs ont le nez délicat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s