Défi à l’UMP

Vous avez aimé la politique 2007-2012 à coups de menton de Sarkozy ? Alors vous allez adorer celle à coups de talon que prépare le nouveau boss de l’UMP, Jean-François Copé (JFC) alias « Couillux Velux ».

Finie la présidence des riches à la Sarkozy (ils ont tout pris, ou presque, ça c’est fait), JFC et ses troupes nous préparent la présidence des pauvres et un programme des plus alléchants basé sur un slogan cajoleur : « rendez-vous du courage » ! Au menu (pour le moment, c’est une entrée) :  sortie négociée des 35h, la promotion des PME, le développement des filières spécifiques, une fiscalité anti-délocalisation…et un mot d’ordre si bien senti qu’ils en ont fait des affiches, « Oui au travail, non à l’assistanat ».

Et ça, dans un pays qui compte désormais 8.2 millions de pauvres d’assistés (vivant avec moins de 954 euros mensuels), c’est quand même assez couillu(x). Y en a ras la cravate (Hermès) de ces crevards qui bouffent la laine sur le dos des honnêtes travailleurs en fraudant l’Etat avec leurs aides sociales (en fait, la fraude sociale se chiffrerait à 3 milliards/an, contre 40 milliards de fraude fiscale essentiellement patronale mais les chiffres on s’en branle, un pauvre qui pique, c’est plus énervant qu’un riche qui fraude; ça fait mesquin) !

Le problème avec les conventions – a fortiori UMP mais ça vaut pour le PS également – c’est que les pauvres n’y vont pas donc primo, le message passe moyennement et deuxio, il est difficile de faire passer JFC au couillomètre pour voir s’il en a vraiment dans le pantalon ou si c’est un mou du genou (flexion puis talon) comme Sarko qui proposait à un pêcheur de venir lui dire à ses gardes du corps ce qu’il avait dit du haut de son bateau…

 

Je me propose donc pour organiser le prochain « rendez-vous de courage » de l’UMP, cette fois-ci non pas dans une salle chauffée avec fils à papa et cars de flics en cas de débordement (de pauvres, on ne sait jamais, un ou deux égarés…) mais par exemple dans un quartier populaire (pas encore passé au karcher), là où ils auront plus de chances de croiser de vrais pauvres et de tester grandeur nature leur géniale trouvaille « Oui au travail, non à l’assistanat » auprès de ces fainéants  qui mènent grand train et belle vie les doigts de pieds en éventail grâce aux alloc’ tandis que les patrons se tuent au travail !

J’ai déjà trouvé la bande son :

 

Et comme je ne suis pas du genre à tendre des traquenards, je leur donne un conseil (gratos) avant de s’y rendre (au cas où, sait on jamais) : prévoir des baskets et un plan B, les pauvres courent d’autant plus vite (et longtemps) qu’ils ont le ventre vide (regardez les kényans en athlé).

Publicités
Comments
2 Responses to “Défi à l’UMP”
  1. Dayrton dit :

    J’ai toujours trouvé minable de la part des autorité de quelque bord qu’elles soient, de s’en prendre aux « assistés sociaux »(je déteste cette façon de les nommer car l’allocation de chômage est un Droit légal) pour expliquer et masquer leurs propres fraudes.

    Par ailleurs, la solution consistant à mettre sous la gorge d’un chômeur un couteau à deux tranchants bien aiguisés et lui dire « où tu travailles et on te tranche la gorge avec ce côté, ou tu refuses de travailler et on te tranche la gorge avec l’autre côté », est d’une bassesse sans nom.
    Peut-être serait-il bon de leur faire reprendre mémoire d’un fait élémentaire: si il y a tant de gens sans emploi c’est parce qu’ils ont délocalisé. C’est aussi parce qu’ils ont autorisé leurs copains patrons à mettre les gens dehors et les remplacer par des robots, sans aucune compensation, ni pour l’Etat, ni pour les licenciés.

    Donc, pour conclure, si ils estiment qu’il y a trop de travail en noir, la solution la plus efficace serait d’aller demander à leurs copains patrons pourquoi ils continuent à faire de plantureux bénéfices en embauchant des travailleurs au noir. Quant aux économies à faire…il leur suffit de faire une auto-critique et de répertorier leurs magouilles pour remplir les caisses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s