Des ambigüités (françaises) du communautarisme

Etrange téléscopage cette semaine de deux affaires dans les médias; celle très largement traitée et commentée de l’application iphone « juif ou pas juif » qui vaut à son créateur (d’origine juive) un procès médiatique et judiciaire suite à une plainte de la LICRA dont l’avocat estime que son application est « une véritable bombe sociétale qui a créé une « situation malsaine et nauséabonde » et de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), J’accuse, SOS Racisme et le Mrap qui réclament l’interdiction mondiale de l’application; et celle concernant un édito signé de Richard Prasquier, responsable du CRIF, qui dresse une liste de personnalités juives évincées par les investitures du PS et qui constitueraient un scandale au motif que « les évincés seraient les garants d’une mémoire des persécutions et des luttes communes dont nous ne pouvons accepter qu’elle soient rangées au rayon des vieilles lunes à honorer du bout des lèvres ».

Quelques journalistes se sont émus d’une telle déclaration, personne n’a semble t’il trouvé étonnant que dans deux affaires somme toute similaires, la LICRA, le MRAP, l’UEJF, J’accuse et SOS Racisme ne demandent de compte à Mr Prasquier pour cette odieuse liste « qui créé une situation malsaine et nauséabonde » rappelant « les années trente » et listant des personnalités en fonction de leur confession ou appartenance à une communauté.

On pourrait être d’autant plus fondé à s’étonner de cette position qu’un animateur de Sud Radio a été suspendu cet été pour avoir organisé à l’antenne un débat (il est vrai pas franchement captivant) sur le fait de savoir si « DSK était soutenu par un lobby juif ou pas ». En quoi serait il scandaleux de poser la question alors qu’à quelques mois d’intervalle, le CRIF par l’intermédiaire de Richard Prasquier déclare très officiellement (et c’est son droit) son soutien exclusif aux élus de confession juive ?

Plus récemment, lors d’une convention nationale organisée par le CRIF et dont peu de médias se sont fait font l’écho (à part Le Figaro de Serge Dassault, marchand d’armes et vieille connaissance) le philosophe médiatique qu’on ne présente plus, Béhachèle alias « lève toi vite ou je t’écrase la gueule à coups de talon » a déclaré au sujet de la guerre en Libye pour laquelle il a personnellement oeuvré pour engager la France en tête de pont : « j’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël. C’est en tant que juif que j’ai participé à cette aventure politique, que j’ai contribué à définir des fronts militants, que j’ai contribué à élaborer pour mon pays et pour un autre pays une stratégie et des tactiques. Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été juif ».

Cette proclamation solennelle dans laquelle un citoyen français déclare s’être personnellement investi pour emmener la France dans une guerre par fidélité à ses origines et à la politique d’un autre pays que celui dont il a la nationalité n’a semble t’il pas ému beaucoup de journalistes (l’article du Figaro se contentant d’ailleurs de rapporter le discours sans point de vue ni interrogation) ni d’associations.

De sorte qu’on pourrait être amené à constater qu’il serait donc « nauséabond », « odieux » ou/et interdit en France (contrairement aux pays anglo-saxons par exemple) de parler tranquillement et posément de lobby, de réseau ou de cercle d’influence si ce n’est (du bout des lèvres) quand les lobbyistes eux-mêmes le déclarent plus ou moins directement ?

Il serait temps de mettre un terme à cette schizophrénie typiquement française qui, jour après jour, dessert les intérêts des communautés soi-disant représentées plus qu’elle ne les sert. Mais est ce dans l’intérêt des responsables de ces institutions (au demeurant très lucratives) et de ceux (de moins en moins nombreux mais influents) qui les soutiennent ? Voila la question dont on peut s’étonner qu’elle ne soit jamais posée.

Publicités
Comments
2 Responses to “Des ambigüités (françaises) du communautarisme”
  1. Alex dit :

    J’applaudis des des mains, au couillomètre, tu vaux au moins dix JFC !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s