A vos calculettes

A sa prise de fonction, « Talonnettes 1er » avait décidé dès le début de l’année 2008, afin de mettre fin à la paupérisation de la fonction présidentielle, de s’accorder une hausse de salaire de 172 % (passant ainsi de 7 084 euros à 19 331 euros nets mensuels), provoquant le juste émoi des français et de toute l’opposition.

La campagne pour 2012 étant officiellement lancée, François Hollande, socialiste radical s’il en est, homme de gôche soucieux de décence, et fervent défenseur de la justice sociale, a (courageusement) proposé, s’il est élu, de diminuer son salaire de…30 %, se contentant ainsi (chichement) de 15 000 euros mensuels.

On en déduit donc (à la louche, sans compter l’inflation et les décimales) qu’en 2008, l’indigné Robin des bois se serait augmenté non pas de 172 % mais d’un peu plus de 100 %.

Et ça, ça change tout niveau décence, non ?

(Personnellement, non, et je serais même tenté de penser que ça frise le foutage de gueule mais j’ai eu beau chercher je n’ai pas trouvé d’éditocrate pour faire ce simple calcul).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s