La gueule de l’emploi(.net)

Nous ne traiterons pas ici du fond de ce documentaire qui a largement été traité un peu partout, et dont nous vous proposons la vidéo intégrale ici mais du traitement médiatique qui s’en est suivi.

Pour résumer l’affaire pour ceusses qui seraient parti(e)s sur la planète Mars, on y voit lors d’une séance de recrutement pour l’assureur GAN le cabinet RST Conseil pressurer des candidats en leur faisant subir toutes sortes d’humiliations plus ou moins consenties afin de décrocher un job de merde commercial payé au SMIC.

Indignation (légitime) sur le net, embrasement des réseaux dits « sociaux » et mise en place d’un site internet recensant les noms, CV et coordonnées des recruteurs tortionnaires (noms visibles dans le documentaire) afin d’inciter les plus actifs à aller leur dire – sans appel à la violence* – leur façon de penser de vive voix.

Conséquence(s) ? La mise en branle généralisée de la médiacratie (pas payée au SMIC, elle, et encore moins contrainte de s’humilier pour taffer), jusqu’à mobiliser l’auteur du documentaire qui déplore l’initiative, pour dénoncer non pas les méthodes vomitives de ce cabinet, mais la démarche de l’auteur du site qui, « plutôt que de s’attaquer au système, s’en prend aux personnes » (SIC). A lire sur @SI, le site du « + » de l’Obs’ ou sur le site Ecrans (liste non exhaustive). Depuis, le site internet « lagueuledelemploi.net » a fermé, son initiateur a présenté ses excuses aux intervenants de RST Conseil (on se demande bien pourquoi) qui, apprend on, auraient été mis sous protection et le cabinet tente de redorer son image outrageusement ternie en plombant le réalisateur et les conditions de tournage « déloyales ».

Résumons les principaux « torts » de la démarche formulés par nos éditocrates indignés :

1- « dénoncer des personnes (j’aurais reproduit leurs noms mais n’ai pas conservé le backup du site, dommage) et non un système », c’est un petit fort de café tout de même.

2- « porter atteinte à leur vie privée » c’est moche pour ne pas dire dégueulasse.

Questions :

1- derrière le système (on connait l’astuce, ça marche aussi avec « le marché », « la mondialisation », « la finance », un tas d’autres trucs trèèès sympas), ne trouve t’on pas (tiens donc) des personnes bien physiques et pas du tout tombées du ciel, pour y participer activement en mettant de l’huile dans les rouages ? De fait, n’est on pas alors en droit de demander des comptes à ces personnes dès lors qu’elles sont partie prenante (et actives) dudit système et qu’elles en vivent assez grassement au détriment des autres ?

2- qu’en est il de l’atteinte à la vie privée (et accessoirement à la dignité) des candidats à l’esclavage à qui on demande avant toute chose de s’humilier devant une poignée d’idiots utiles, laquais du capital et fiers de l’être au point de ne pas masquer leurs identités, pour sonder la profondeur de leur future loyauté servilité ?

3- l’affaire ne vous rappelle t’elle pas furieusement celle de Xavier Mathieu, ouvrier à Continental, sommé au 20 heures de France2 par le frotte-manche Pujadas de s’excuser publiquement et derechef pour la simple et unique raison que le gars avait cassé une chaise et une armoire à la sous-préfecture de Compiègne au motif (accessoire et très rapidement survolé) que son usine allait fermer et que des centaines de personnes allaient se retrouver sur le carreau sans ressources ?

4- nos zélés éditocrates ne contribueraient ils pas plus ou moins (mais plutôt plus que moins) à protéger le système, ceusses qui le détiennent et ceusses qui le font tourner pour que ceusses qui le subissent la bouclent et continuent de boulonner dans la joie et l’allégresse, en prime ?

Et enfin…

5- *quand il ne vous reste plus rien, que vous êtes au bout du bout, et qu’on ne vous oppose comme c’est le cas désormais partout en Europe que cynisme et mépris; la violence physique, qu’on peut déplorer (quoique) mais pas plus que la violence morale et économique, est elle si illégitime que cela ?

Si vous pensez que oui, c’est que les oppresseurs ont bien fait leur boulot et qu’ils peuvent encore dormir tranquille…jusqu’à quand ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s