La vraie nature des cuistres (II)

Quand les éditocrates volent au secours des leurs, et plaident (involontairement) pour la retraite à 60 ans (au delà ce n’est plus raisonnable). ..

(Quand l’un évoque un « troussage de domestique« , l’autre parle dans son livre de « parc aux cerfs où personne ne va voir ». Il serait opportun de conseiller à Ivan Levai, comme Jean-François Kahn l’a fait par la suite, de partir sur la pointe des pieds cultiver ses tomates; loin de cette vile opinion publique décidément bien ingrate).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s